Législation Chanvre et CBD en France : Le Sénat vote pour le développement de la production de chanvre/CBD.

Législation Chanvre et CBD en France : Le Sénat vote pour le développement de la production de chanvre/CBD.

Législation Chanvre et CBD en France : Le Sénat vote pour le développement de la production de chanvre/CBD.

Vers une meilleure réglementation du CBD en France ?

Proposition du groupe écologiste, qui s’est adressé hier au Sénat « C’est l’un des fils rouges de mon mandat ».

Le président du groupe écologiste du Sénat, Guillaume Gontard s’est prononcé en faveur du développement de la filière chanvre et CBD en France, et souhaite une grande amélioration des lois et des réglementations autour du CBD.

« Clarifier la réglementation sur le CBD » tels sont les mots de Guillaume Contard jeudi 17 novembre. Un texte voté par 179 personnes contre 7, un succès.

Tandis que tout acteur du CBD, et consommateur se souvient de cette loi du 31 décembre dernier qui avait interdit fermement et soudainement « la vente aux consommateurs de fleurs ou de feuilles brutes de CBD sous toutes leurs formes.»

Pour être ensuite suspendu après s’être référé aux réglementations européennes. Guillaume Contard, élu de l’Isère dans son discours souligne plusieurs points importants sur la filière chanvre et la clarification des règles autour du CBD.

Progrès globale de la filière chanvre, souligné comme une transition écologique efficace et nécessaire

Proposition de résolution sur les règles autour du CBD dont il rappelle les différentes possibilités d’exploitations : Cosmétiques, alimentation animale… (à retrouver ici chez Deli Hemp)

Excellent substitut au plastique

Dépolluer les sols

Le chanvre au cœur de son mandat : « Depuis l'Antiquité, le chanvre habille, nourri et soigne ».

La France se situe aujourd’hui comme le 3ᵉ producteur mondial de chanvre et premier pays européen.

Une place en haut du podium, qui devrait nous permettre d’utiliser cet or vert à bon escient. « Le CBD n’entraîne pas d’addiction et les effets psychotropes sont inexistants […] Pourtant cette confusion règne au sommet de l’Etat […] Il faut cesser d’urgence cette confusion entretenue à dessein dans des buts moraux car des emplois et une filière agricole, industrielle ainsi que commerciale, sont en jeu […] Plus de 30 000 emplois »

Démocratisation du CBD : seule la science doit éclairer le sujet

Thomas Dossus, collègue écologiste au sein du groupe écologiste exprime également son souhait URGENT de dédiaboliser la filière CBD et mets l’accent sur les 30 000 emplois français crée depuis que l’on exploite le chanvre et le CBD.

Seule, le secrétaire d’État reste en réserve sur le sujet du CBD :

« Si le cannabidiol (l’une des principales substances actives du chanvre) n’est pas classé comme un stupéfiant, il s’agit quand même d’une substance psychoactive dont les risques pour la santé sont encore en cours d’analyse » […] Il n’a pas été établi que le CBD est dangereux mais il n’a pas non plus été établi scientifiquement dans quelle limite de consommation, il ne l’est pas […] Seule la science doit éclairer nos décisions ».

Nous comptons donc sur plus d’études scientifiques sur le sujet afin de pouvoir démocratiser dans sa globalité les vertus du CBD !

All comments