Avec le Covid, l'arrivée de masques recyclables en chanvre bio.

Avec le Covid, l'arrivée de masques recyclables en chanvre bio.

Avec l’épidémie de COVID19, nous citoyens sommes obligés de porter des masques pour enrayer l’épidémie de coronavirus. Malheureusement les masques polluent de plus en plus notre environnement… Dans cette pandémie mondiale, un français a décidé de créer un masque biodégradable fabriqué en chanvre.

En plus de polluer nos rues, ils polluent nos mers et océans. Même si ceux-ci permettent de nous protéger de l’épidémie, le recyclage reste quand même compliqué d’autant que les masques mettent jusqu’a 450 ans pour se dégrader dans la nature.

C’est en essayant de mettre fin à ce problème de pollution des masques qu’un entrepreneur français à trouvé une solution: créer un masque en chanvre : « Ce que j'aimerais, c'est que les gens regardent ce qu'ils achètent et ce qu'ils jettent. C'est qu'ils aient un comportement plutôt écoresponsable. Quand on met du chanvre dans le sol, trois mois, six mois après, il n'y a plus rien », révèle Frédéric Rouvre, président et fondateur de Géochanvre.

Le chanvre, un filtre efficace

Avec son masque en chanvre Frédéric Rouvre développe le premier masque bio compostable en Europe. 

Les élastiques sont aussi recyclables, la doublure est en maïs, et les propriétés du chanvre garantissent un filtre efficace. "Les propriétés du chanvre existent depuis des milliers d'années. En faisant des toiles de chanvre, on peut faire des toiles de voilage pour la marine mais aussi des toiles de filtration", ajoute Frédéric Rouvre. Les clients de Géochanvre sont européens et canadiens, ils ont acheté 1,5 million de masques en chanvre depuis mars dernier. Aujourd'hui, dans le monde, environ 129 millions de masques faciaux à usage unique sont utilisés chaque mois.

All comments